Informations spécialisées du FMPP sur la pandémie actuelle de coronavirus

Au sein du Comité de la FMPP a été constituée une task force qui discutera et communiquera à propos de toutes les questions et recommandations importantes concernant le COVID-19 en psychiatrie. Elle se compose de : Alain di Gallo (SSPPEA), Fulvia Rota (SSPP), Alexander Zimmer (responsable des tarifs FMPP), Philipp Straub (conseiller juridique de la FMPP) et Christoph Gitz (Secrétaire général de la FMPP). La task force continuera à informer les membres par des Newsletter. Le FMPP publie ici les réponses aux questions les plus importantes et d'autres recommandations.

La protection des patients et des équipes médicales

Obligation générale de porter des masques au cabinet médical 

Le 13.1.2021, le Conseil fédéral a de nouveau renforcé les mesures contre le coronavirus.

Conformément à l’ordonnance Covid-19, dès le lundi 18 janvier, les masques doivent être portés à l’intérieur si plus d'une personne est présente dans une pièce, même si une distance suffisante est possible. Ce nouveau règlement s'applique désormais également au cabinet de consultation. Bien que l’ordonnance ait été principalement promulguée pour protéger des employés, la Task Force estime qu'elle doit également être appliquée par les collègues en pratique privée. Les exceptions à l'obligation de porter un masque ne sont admissibles que pour des raisons médicales et doivent être justifiées par un certificat.

Les thérapies de groupe peuvent toujours être effectuées si les mesures de protection (distance, hygiène, masque) peuvent être respectées.

Les dispositions suivantes s'appliquent également 

  • Tenez-vous aux règles de comportement et d’hygiène définies par l’OFSP.
  • Désinfectez régulièrement votre cabinet, c.à.d. tous les objets qui ont été touchés et informez vos patient(e)s à propos de cette mesure.
  • Ayez à disposition dans votre cabinet des produits désinfectants (peuvent être obtenus auprès des pharmacies cantonales).
  • Gardez la distance nécessaire (2 mètres) entre vous et les patient(e)s
  • Si le maintien de cette distance n’est pas possible, par ex. lors de l’activité avec des enfants, n’effectuez la consultation en présence du patient qu’en cas d’absolue nécessité

Concept de protection

Il convient encore de noter que chaque cabinet médical ou service ambulatoire doit élaborer et mettre en œuvre un concept de protection, pour lequel une personne responsable est désignée. Le concept de protection doit comprendre des mesures concernant l'hygiène (possibilité de se laver régulièrement les mains; mise à disposition de désinfectants pour les mains et de savon pour les lavabos accessibles au public ; nettoyage régulier des surfaces de contact ; mise à disposition de poubelles en nombre suffisant pour l'élimination des mouchoirs et des masques). En outre, il faut montrer quelles mesures sont prises pour restreindre l'accès aux zones intérieures accessibles au public (par exemple, les entrées et les salles d'attente) afin de garantir le respect des règles de distance, et comment le port de masques dans les zones accessibles au public est garanti (contrôles, panneaux d'information). Enfin, il faut expliquer comment procéder si des personnes sont exemptées de l'obligation de porter un masque pour des raisons médicales (respect des règles de distance ou autres mesures telles que les barrières).  


Suivez attentivement les recommandations publiées et mises à jour par l’OFSP. Le 22 avril, la FMH a publié un concept de protection pour le fonctionnement des cabinets médicaux.


Le traitement des patients et la facturation

Succès pour les traitements à distance

Comme c'était déjà le cas lors du confinement du printemps dernier, les traitements à distance peuvent désormais à nouveau être facturés sous la position tarifaire «Consultation téléphonique par le médecin spécialiste en psychiatrie» 02.0060 avec une limitation maximale de 75 minutes par séance (consultation individuelle). La position tarifaire 02.0080 pourra toujours être utilisée pour les interventions téléphoniques de crise. >>> Voir sa fiche d'information 

Les psychothérapeutes délégués travaillant au cabinet médical bénéficieront de deux fois plus de temps qu'au printemps pour un traitement à distance. Concernant la position tarifaire appliquée 02.0250 "Consultation téléphonique par le psychologue psychothérapeutes", la limitation est portée de 240 à 360 minutes, mais désormais pour 3 mois au lieu de 6 mois.

Concernant les psychologues travaillant dans les institutions (prestations psychiatriques ambulatoires non médicales dans les institutions et services hospitaliers reconnus), la fiche d'information ne mentionne pas d'augmentation des limitations pour les consultations par téléphone. La Task Force est déjà intervenue auprès de l'OFSP à ce sujet.


L'obligation de formation continue

Après avoir consulté l’ensemble des sociétés de discipline médicale, la direction de l’ISFM a donc décidé de diviser par deux le nombre de crédits pour la formation continue requis pour 2020, qui passe ainsi de 50 à 25. Si la situation devait se poursuivre au-delà du premier semestre, il sera possible de prendre d’autres mesures dans un deuxième temps. Cliquez ici pour le site web du SIWF ...

Rapport des bureaux B & A et BASS par ordre de l'OFSP

L'impact de la pandémie COVID 19 sur la santé mentale de la population suisse et les soins psychiatriques-psychothérapeutiques en Suisse

High-Priority-Newsletter de la FMPP sur le sujet

.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print